Choisir les bons accessoires pour ma voile d'ombrage

Pour fixer ma voile à un mur

1 Je détermine d'abord la surface sur laquelle je vais fixer ma voile :

Pour un mur en aggloméré ou en parpaing je peux utiliser un pontet 4 trous 50x40, des vis penture en inox A2 6x60/50 et des chevilles Ø10.

Pour une structure en bois je peux utiliser un pontet 4 trous 50x40, ses vis penture en inox A2 6x60/50 directement.

Pour une ossature en brique je peux utiliser un écrou à œil, une tige filetée inox, une rondelle et une cheville. Si ma voile fait moins de 20m² j’utilise le diamètre 8, si elle fait plus, j’utilise le diamètre 12.

Pour fixer ma voile à un mât :

2 Je choisi si besoin le ou les mât(s) adapté(s) à mon projet :

Si je souhaite pouvoir monter et descendre ma voile le long du mât je
choisi un mât en aluminium.

Je détermine ensuite la hauteur nécessaire 2,60m ou 3m. Puis j’ajoute un profilé aluminium intérieur de renfort de mât (fortement conseillé pour éviter la déformation du poteau).

Pour l’emprise au sol, il est conseillé de prévoir un fourreau inox à sceller dans un plot béton (60x60x60cm). Si je souhaite incliner mon poteau, il est conseillé de prendre une calle d’angle à 7°. Enfin, je peux ajouter les options taquet ou pontet en fonction du nombre de toiles sur mon mât.

Si je souhaite une voile fixe je peux choisir un mât en acier constitué d’une collerette fixe en haut du mât.

Je détermine ensuite la hauteur nécessaire 2,25m, 2,35m ou 2,45m., puis j’ajoute le pied à sceller à insérer dans un plot béton 80x80x80cm.

Pour tendre ma voile :

3 J’utilise les fixations adaptées à mon projet selon la mobilité souhaitée :

Pour un décrochage plus rapide et une tension adaptable de la voile, je choisi un kit de poulies constitué de deux poulies doubles dont une avec coinceur, une manille et une tresse de 5m.

J’ajoute ensuite un taquet d’amarrage si ce système n’est pas relié à un poteau disposant d’un pontet pour accrocher la tresse. Celui-permettra de fixer la tresse pour maintenir la tension en plus de la poulie à coinceur.

Sinon je choisi un système de tension par ridoir composé d’une cage, d’un filet et d’une fourche qui se fixe entre ma voile et la fixation murale ou le mât en acier. Si ma voile fait moins de 20m² j’utilise le diamètre 10, si elle fait plus, j’utilise le diamètre 12.

Le type de fixation inclus sur ma voile :

4 Je prends note de la finition d’angle sur ma voile :

La fixation à l’angle de ma voile sera automatiquement déterminée selon la surface de celle-ci. Si ma voile est inférieure à 12m² alors des triangles seront installés aux angles de celle-ci. Si elle fait plus de 2m² des platines seront installées.

Sur un projet comportant plusieurs voiles dont une de plus de 20m², toutes les finitions d’angles seront fournies avec un système de doubles platines.

Les accessoires complémentaires et pièces détachées :

5 Je personnalise mon projet :

Je peux aussi prévoir des mousquetons pour ajuster mon installation si nécessaire ou même du détergent spécialement adapté pour le nettoyage de ma voile. D’autres pièces à l’unité sont également disponibles selon votre projet. (Cliquez-ici pour aller vers les accessoires)